Peu importe à quel point ils doutaient de moi, ma petite-amie était toujours à mes côtés, priant pour moi, et m’assurant que même si j’étais vraiment fou, elle m’aimerait malgré tout.

Ce n’est qu’après le diagnostic qu’ils m’ont dit qu’elle n’a jamais existé.

Facebook
Twitter
Google+
http://www.horrorstory.fr/micro-creepy/peu-importe-a-quel-point-ils-doutaient-de-moi-ma-petite-amie-etait-toujours-a-mes-cotes-priant-pour-moi-et-massurant-que-meme-si-jetais-vraiment-fou-elle-maimerait-malgr/

Lien Permanent pour cet article : http://www.horrorstory.fr/micro-creepy/peu-importe-a-quel-point-ils-doutaient-de-moi-ma-petite-amie-etait-toujours-a-mes-cotes-priant-pour-moi-et-massurant-que-meme-si-jetais-vraiment-fou-elle-maimerait-malgr/

4 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Cette histoire est très réaliste, j’en ai vécue une similaire mais j’ai fini par la tuer pour éviter de plus m’enfoncer dans la folie

      • Natsuko Le 8 avril 2020 à 12 h 54 min
      • Répondre

      La tué? Genre en gros pour ti tu la tuer mais en vrai ta tuer personne c ca ?
      En tout cas je suis content que tu toi soit sortie ^^

  2. C’est triste

    • QueenCreepy Le 22 mars 2019 à 23 h 04 min
    • Répondre

    ???

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

error: Copie impossible