Creepypasta FR : J’ai rencontré un démon

Cette histoire raconte quelque chose qui m’est arrivé quand j’avais sept ans. Des années sont passées depuis, et je suis devenue adulte. J’ai réalisé que cette histoire ne pouvait être vraie, ma logique s’y opposait, et pourtant, je restais persuadée au fond de moi que c’est vraiment arrivé.

C’était à Tokyo, dans une station de métro.  J’étais debout sur le quai avec mon père quand j’ai vu le démon. Une monstrueuse créature, de grande taille, avec une fourrure épaisse, des ailes noires brillantes à la manière du cuir et un museau semblable à celui d’un tamanoir. J’ai dû le fixer pendant une bonne dizaine de minutes avant qu’il ne parle, dans un murmure doux qui n’était clairement destiné qu’à ses propres oreilles.

« Cet humain me donne la chair de poule, » il a dit. « On dirait presque qu’il me regarde.»

« Mais je te regarde ! », j’ai répondu.

Le démon a violemment sursauté.

« Tu peux me voir ?! » il s’est exclamé.

« Euh… oui. Les autres ne peuvent pas ? » j’ai répondu.

« Non, à moins qu’ils ne soient dans la 5ème dimension. »

« Je suis dans la 5ème dimension ? » j’ai demandé.

« Ton esprit a dû s’égarer ici par erreur. À quoi pensais-tu avant de me voir ? »

J’ai réfléchi pendant un petit moment, puis j’ai souri largement.

« À des trains. »

« Oh, les trains sont les liens entre nos dimensions. Je suppose que ton esprit a erré par ici. C’est soit cela, soit tu deviens folle. »

« J’espère que je ne suis pas en train de devenir folle, » j’ai dit.

« La folie est une bonne chose dans la 5ème dimension. »

J’ai laissé échapper un petit rire.

« Est-ce que vous avez des lignes de métro dans la 5ème dimension ? » j’ai demandé.

« Bien sûr, comment tu veux qu’on aille au travail sinon ? »

« Tu as des ailes ! »

« Oui, mais qui a envie de voler ? Prendre le train est tellement plus rapide. Si je vole jusqu’au travail, je vais arriver tout en sueur. »

« À quoi te servent tes ailes, alors ? » j’ai demandé.

« Je les mets par-dessus ma tête quand il pleut. »

« Je peux voir ? »

« Sûr. »

Mes cheveux ont volé en arrière tandis qu’il déployait ses énormes ailes par-dessus sa tête.

J’ai éclaté de rire.

« Tu es drôle. »

Le démon a ri aussi, puis son expression a soudainement changé.

« Tout va bien ? » j’ai demandé. « Tu as l’air triste. »

« Oui, oui. » Il m’a répondu en évitant mon regard, fixant quelque chose derrière moi. « Tu veux voir un tour de magie ? »

« D’accord. »

Le démon a tendu sa main vers son museau, et en a tiré un long mouchoir arc-en-ciel. Il a dû en sortir une bonne soixantaine de mètres avant qu’il ne s’épuise.

« C’est marrant ! » J’ai rigolé, mais je me suis arrêtée net en voyant que je tenais plus la main de mon père.

J’ai regardé autour de moi, la station de métro avait disparu, remplacée par une prairie verte et fleurie pleine de vieux trains.

« Je ne vois plus la station de métro, » je lui ai signalé.

« C’est normal, » il a répondu. Parfois, il vaut mieux voir ce qui n’est pas là plutôt que ce qui y est. »

« Qu’est-ce que tu veux dire ? »

« Parfois, quand je m’ennuie ou que je suis triste, mon esprit s’échappe dans la 3ème dimension, et je vois des gens comme toi. »

« C’est drôle. Toi aussi tu peux aller dans d’autres dimensions ? »

Mais le démon n’a pas répondu, il regardait le ciel.

« Il commence à pleuvoir. » Il a déployé ses ailes au-dessus de sa tête.

Des gouttes chaudes de pluie sont tombées sur mon visage.

« Je peux venir sous tes ailes avec toi ? » j’ai demandé.

« Pas maintenant. Tu dois retourner à la maison. »

Le monde a commencé à scintiller et à tournoyer, différentes nuances de vert et de doré mêlées ensemble, formant des faisceaux qui s’enroulaient de plus en plus vite. J’ai commencé à me sentir malade, et j’ai fermé les yeux. Le monde a arrêté de tourner, mais des gouttes chaudes ont continué de tomber sur mon visage.

J’ai ouvert les yeux pour voir ma mère pleurer au-dessus de moi, mais je n’ai pas vu mon père.

« Où est papa ? » Je lui ai demandé. « Il m’a ramenée à la maison ? »

« Oui, ma chérie », m’a-t-elle répondu, en évitant mon regard. « Il t’a ramenée à la maison, puis il a dû partir. »

« Oh », j’ai répondu. « Il reviendra quand ? »

« Je ne sais pas… » elle m’a dit.

Mon père n’est jamais revenu. Ce ne sont que des années plus tard que j’ai découvert la vérité : Il s’était suicidé ce jour-là. Le matin, il avait écrit une note à ma mère expliquant qu’il comptait m’emmener et se jeter sous un train avec moi. Ma mère l’a trouvée en rentrant du travail et a appelé la police, mais il était trop tard pour arrêter mon père. Les témoins ont dit que, juste avant qu’il ne saute, j’ai dégagé ma main et j’ai couru loin de lui, disparaissant juste après. Un des témoins, un garçon de mon âge, a dit qu’il a vu quelque chose prendre ma main et me guider loin du train qui arrivait à toute vitesse.

Il a dit que c’était une grande créature, à la fourrure épaisse, aux ailes de cuir noir, et au museau de tamanoir.


Histoire originale / Original Story
https://redd.it/7ifrz1
This story is NOT written by me and was originally posted on Reddit by : https://bit.ly/2ywjWCd
I translate my favourite stories in good faith to share them with the french community, so they can discover some of the wonderful stories published in English. All credit goes to the original writers, and I’m very much thankful to them for sharing their awesome work.
If you have any issues regarding the story, please email me at daenys.contact@gmail.com, and I will respond right away ! Thank you.

Facebook
Twitter
Google+
http://www.horrorstory.fr/creepypastas/jai-rencontre-un-demon/

Lien Permanent pour cet article : http://www.horrorstory.fr/creepypastas/jai-rencontre-un-demon/

4 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. cette histoire ma bien aidée pour un devoir ,je me suis permise de la modifier.

      • Clémence Le 15 juin 2019 à 22 h 26 min
      • Répondre

      Pas bete si j’en ai besoin je le ferai !
      Ton commentaire est méga utile merci mdr!
      Tu es en quelle classe ?

    • Pascal Lallier Le 27 février 2019 à 20 h 38 min
    • Répondre

    Je l’avais déjà entendue, mais la lire rends (pour moi) le truc prenant, mais d’une autre façon que lorsque l’on l’écoute.

      • Clémence Le 15 juin 2019 à 22 h 26 min
      • Répondre

      Moi aussi je préfère les lire en plus pour travailler son français c’est super !!

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

error: Copie impossible