Creepypasta FR : Je suis enfermée dans un auditorium…

Cela fait un moment.

Alors que l’orateur continuait de radoter sur je ne sais quoi, je pouvais sentir mes paupières s’alourdir. S’alourdir… tellement. Je ne voulais pas être là, mais je n’avais pas le choix. Si nous avions essayé de manquer ça, le patron aurait été immédiatement sur notre dos. Et en plus, il y avait une fiche de présence à l’entrée.

Mais je n’avais eu que trois heures de sommeil cette nuit, et j’ai inévitablement fini par m’assoupir. Quand je me suis réveillée, l’auditorium était silencieux. J’ai eu l’impression momentanée que le discours était terminé, j’ai donc commencé à me lever, les yeux toujours à moitié fermés.

C’est là que j’ai réalisé que la salle était encore pleine. Personne ne disait un mot, cependant. L’orateur regardait simplement devant lui, le visage dépourvu d’émotion, à l’exception d’un sourire vide, obscur. Les gens autour de moi avaient des expressions similaires, tous figés sur leurs sièges. Cela a duré environ cinq secondes avant que l’orateur ne reprenne la parole.

Je pensais que j’étais en train de devenir folle, que j’avais peut-être des hallucinations dues au manque de sommeil. J’ai donc fermé les yeux à nouveau, ne me souciant plus des conséquences si je me faisais prendre. Quand je me suis réveillée pour la seconde fois, je me sentais rafraîchie. Mais le discours était toujours en cours.

Combien de temps va durer ce truc ? Je me suis demandé.

J’ai sorti mon téléphone pour regarder l’heure, il était 1h34. Le discours devait se terminer à 22h. J’ai regardé autour de moi, mais personne ne semblait dérangé par la situation. J’ai fini par repérer quelques visages inquiets, trois au total, semblant aussi confus que je ne l’étais, probablement. J’ai établi un contact visuel avec l’un d’eux.

Je me suis tournée vers la personne à côté de moi, lui demandant dans un murmure si elle savait à quel moment le discours se terminerait. J’avais sûrement raté quelque chose d’important pendant ma sieste.

La personne ne m’a pas répondu. Elle a simplement regardé devant elle… Les mêmes yeux vides avec le même sourire vide. Soudainement, l’orateur a de nouveau cessé de parler. J’ai jeté un coup d’œil à la scène, pour remarquer qu’il avait la même expression que les autres.

Est-ce que je suis toujours en train d’halluciner ?

Le silence a duré environ trois minutes, avant qu’il reprenne la parole. Cette fois-ci, j’ai prêté attention à ce qu’il disait. C’était… le même discours qu’il avait prononcé auparavant. Les mêmes exacts mots. En fait, il s’est même présenté à nouveau. J’ai sorti mon téléphone, pour envoyer un SMS à un de mes collègues, qui était dans la salle avec moi, pour lui demander ce qui se passait.

Aucune réponse. J’ai parcouru la foule du regard, le repérant finalement à l’avant. Comme tous les autres, il avait le même regard et le même sourire.

J’ai décidé de lever la main, pour attirer l’attention de l’orateur, en vain. Il n’a eu aucune réaction.

Mon cœur commençait à s’emballer, étant donné la situation incompréhensible et inexplicablement terrifiante. Après vingt autres minutes, j’ai entendu l’orateur trébucher sur ses mots. Pas d’une manière humaine, mais d’une manière plutôt robotique. Presque comme un robot mal programmé.

Cela commençait à faire beaucoup. Je me suis levée et je me suis préparée à partir. Mais avant que je ne puisse faire un pas, j’ai entendu une toux provenant de quelque part dans la foule. J’ai jeté un coup d’œil, et j’ai vu la femme avec laquelle j’avais échangé un regard secouer fébrilement la tête. Il y avait une véritable terreur dans ses yeux.

Je me suis rassise, en sueur, et tremblant de manière incontrôlable. J’ai décidé d’appeler le 911. Après quelques sonneries, un opérateur m’a demandé quelle était mon urgence. Alors que je prononçais les premiers mots, toute la salle est de nouveau devenue silencieuse. Je ne voulais pas regarder autour de moi, parce que je savais déjà ce que j’allais voir. Mais je me suis tue, et je l’ai fait malgré tout.

Tout le monde, orateur et public, me fixait. Avec les mêmes yeux vides de toute vie. Le même sourire vide. Mais pas exactement. C’était presque impossible à discerner, mais il y avait dans leur expression collective une présence malveillante, qui n’était pas là avant.

« Allô ? Madame ? »

L’opérateur du 911 continuait de me parler à l’autre bout du fil. À chaque son qu’il faisait, leurs visages devenaient de plus en plus déformés. J’ai coupé le téléphone et je suis restée immobile. Tout le monde s’est détourné de moi, et l’orateur a recommencé à parler. J’ai regardé la femme qui avait toussé, et j’ai vu qu’elle pleurait silencieusement.

Trente minutes plus tard, l’orateur était à peine cohérent, il récitait simplement des mots qui ne formaient aucune phrase ayant un sens. Soudainement, j’ai entendu le faible son de sirènes. La police était venue ! Quelqu’un au premier rang a pris cela comme un signal. Il s’est levé de son siège et a couru vers les escaliers. Je l’ai regardé, terrifiée, traverser la porte. Pendant les quelques secondes où elle était ouverte, j’ai pu apercevoir de grandes silhouettes portant des manteaux noirs et des masques déformés encerclant la sortie.

La porte s’est refermée, et les hurlements du fuyard nous sont parvenus. Déchirants, mais courts, comme s’ils avaient été immédiatement coupés. La police a fait irruption dans le bâtiment quelques instants plus tard, uniquement pour subir le même sort.

Il est 3h35 maintenant. Les paroles de l’orateur ont évolué en une série de sons saccadés rapides et gutturaux. Son visage a également commencé à tomber, ceux du public aussi.

La femme pleure à haute voix maintenant. Et la seule chose que je peux faire, c’est l’imiter.

Histoire originale / Original Story
https://redd.it/bw63ql
This story is NOT written by me and was originally posted on Reddit by : http://bit.ly/2yswdYq
I translate my favourite stories in good faith to share them with the french community, so they can discover some of the wonderful stories published in English. All credit goes to the original writers, and I’m very much thankful to them for sharing their awesome work and making this narration possible.
If you have any issues regarding the story, please email me at daenys.contact@gmail.com, and I will respond right away ! Thank you.

Facebook
Twitter
Google+
http://www.horrorstory.fr/creepypastas/creepypasta-fr-je-suis-enfermee-dans-un-auditorium/

Lien Permanent pour cet article : http://www.horrorstory.fr/creepypastas/creepypasta-fr-je-suis-enfermee-dans-un-auditorium/

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

error: Copie impossible